Accueilhtml portailPenSpinning AcademyFAQMembresS'enregistrerConnexionGalerie


 

 Quand Proust rencontre Mme Bovary

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quand Proust rencontre Mme Bovary
Ven 9 Nov 2012 - 20:13

Je connais pas Alain Damasio. Neutral
Revenir en haut Aller en bas
Chozo Tull
Flaque d'eau
avatar

Messages : 2569
Date d'inscription : 27/09/2012

MessageSujet: Re: Quand Proust rencontre Mme Bovary
Ven 9 Nov 2012 - 20:20

Juste un des meilleurs écrivains de SF/Fantasy français actuels.

Il faut absolument lire ses deux livres (La Zone du Dehors, excellente contre-utopie) et La Horde du Contrevent, un petit chef-d'oeuvre de fantasy très original).

_________________
le temps
Revenir en haut Aller en bas
Leftfinger
<¨>
avatar

Messages : 3002
Date d'inscription : 28/09/2012
Age : 1018
Localisation : Dans l'espace.

MessageSujet: Re: Quand Proust rencontre Mme Bovary
Sam 10 Nov 2012 - 1:53

J'aimerai bien lire du LoveCraft, tout le rap-jeu de la philosophie, Prou(s)t, du Shakespeare, Celine, Houellebecq, Dino Buzzati, Tolstoï, Dostoïesvki,...

_________________
Team PixelCanvas :
Spoiler:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Smile
Touch your tralala
avatar

Messages : 1161
Date d'inscription : 16/10/2012
Age : 27
Localisation : Bordeaux

MessageSujet: Re: Quand Proust rencontre Mme Bovary
Sam 10 Nov 2012 - 8:07

J'ai profité de mon semestre en Hongrie pour faire ma période Russe (comment ça rien à voir?). Me suis la plupart des grands noms.
Pouchkine, c'est vraiment très, très bon. Tout en sobriété, élégance, il en fait jamais trop, de loin mon auteur russe préféré.
Tolstoï (Léon) j'ai lu que La Guerre et la Paix. Un peu lourd, sa conception de l'Histoire (qu'il expose sur des centaines de pages) se tient mais est assez contestable je trouve.
Tolstoï (Alexis): grandiose. Ibicus est un Chef d'oeuvre.
Tourgueniev: ça se lit facilement, c'est chouette, mais ça manque un peu de... force à mon goût.
Dostoïevski: je m'attendais à un truc bien lourd mais ça se lit assez facilement aussi. Dans un sens, ça ressemble pas mal à Soljenytsine.
Et sinon, Le Maitre et Marguerite, de Boulgakov, est l'un des meilleurs roman que j'ai jamais lu.
J'ai encore rien lu de Gogol.

Hors-Russe dernièrement j'en ai lu deux qui manquaient aux grands classiques, Le Hussard sur le toit, de Giono (très bien, mais fin un peu précipité, alors que l'avant dernier chapitre tire en longueur), et Les Raisins de la colère, de Steinbeck, qui est excellent, malgré une fin un peu précipité et abrupte à mon goût. L'armée des ombres aussi, de Joseph Kessel. C'est bien mais ça suinte de Gaullisme ("mais enfin, le général De Gaulle n'a t-il pas dit que TOUS les français avaient été Résistants? pirat ).


_________________
@Raeik a écrit:

DO ME NOW.

Revenir en haut Aller en bas
Wiru
Pen Spinner
avatar

Masculin Messages : 107
Date d'inscription : 18/10/2012
Age : 25
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: Quand Proust rencontre Mme Bovary
Sam 10 Nov 2012 - 13:29

Tourgueniev, je confirme que c'est facile et plaisant à lire, mais je trouve aussi que c'est un peu léger. Quand tu lis "premier amour" par exemple, tu vois surtout expliquer des choses que tout à chacun peu comprendre lui-même.
La guerre et la paix, je ne l'ai toujours pas fini, mais j'adore, vraiment. Il y a parfois des longueurs, notamment lorsque l'auteur décrit longuement des personnages pas forcément utile à l'histoire, si bien que par la suite on s'y perd. On finit par ne plus faire attention à des personnages en se disant qu'à tous les coups, on ne les reverras plus, et quand ils reparaissent finalement 200 pages plus tard, on ne sait plus qui c'est. Mais au-delà de ça, je trouve que c'est vraiment une superbe oeuvre, qui vous entraîne dans la paisible campagne russe auprès du feu, dans les bals mondains resplendissants, ou encore dans le feu angoissant de la guerre.
Néanmoins, c'est vrai qu'il faut parfois s'accrocher =/
Dostoïevski est sur quant à lui sur ma liste d'auteurs à lire x)
Revenir en haut Aller en bas
Smile
Touch your tralala
avatar

Messages : 1161
Date d'inscription : 16/10/2012
Age : 27
Localisation : Bordeaux

MessageSujet: Re: Quand Proust rencontre Mme Bovary
Sam 10 Nov 2012 - 15:54

Je pensais justement à Permier amour quand j'ai écris ça. A la fin je me suis dit: "et... c'est tout?". J'ai eu la même impression (mais moindre) sur Père et Fils.

_________________
@Raeik a écrit:

DO ME NOW.

Revenir en haut Aller en bas
BartimeusFowl
Pen Spinner
avatar

Masculin Messages : 117
Date d'inscription : 16/10/2012
Age : 22
Localisation : Quelque part par là. Peut-être derrière toi ?

MessageSujet: Re: Quand Proust rencontre Mme Bovary
Sam 10 Nov 2012 - 20:18

@Chozo Tull a écrit:
Juste un des meilleurs écrivains de SF/Fantasy français actuels.

Il faut absolument lire ses deux livres (La Zone du Dehors, excellente contre-utopie) et La Horde du Contrevent, un petit chef-d'oeuvre de fantasy très original).

Je plussoie.

Sinon, dans de la lecture assez... grand publique. Il y a Acide Sulfurique de Amélie Nothomb que j'ai adoré.

_________________
'Even if the life is sometimes hard,
Grass gets greener, the river runs, and the sun keeps shining.'

A.I.
Revenir en haut Aller en bas
Wiru
Pen Spinner
avatar

Masculin Messages : 107
Date d'inscription : 18/10/2012
Age : 25
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: Quand Proust rencontre Mme Bovary
Sam 10 Nov 2012 - 21:16

Je ne l'ai jamais fini ce bouquin. Je l'ai trouvé trop tiré par les cheveux, trop peu réaliste pour finalement bien peu d'intrigue et bien peu de fond ; on sent une écriture marquée par les horreurs de la seconde guerre mondiale et de la Shoah, mais le livre ne fait que référence à la chose sans faire réfléchir à son sujet je trouve (à moins que j'ai loupé quelque chose d'important à la fin ?)
Enfin, en bref, je ne l'ai pas aimé. Par contre il y a d'autres livre d'Amélie Nothomb que j'ai apprécié (comme "le voyageur d'hiver" ou encore "stupeur et tremblement"), même si, je ne sais pas pour vous, je suis souvent déçu par ses fins qui, pour faire un mauvais jeu de mot, me laissent souvent sur ma faim =/
Revenir en haut Aller en bas
BartimeusFowl
Pen Spinner
avatar

Masculin Messages : 117
Date d'inscription : 16/10/2012
Age : 22
Localisation : Quelque part par là. Peut-être derrière toi ?

MessageSujet: Re: Quand Proust rencontre Mme Bovary
Mer 14 Nov 2012 - 16:40

Oue, j'rejoins un peu ton avis sur ses fins. En effet, c'est pas toujours 'sur le cul' qu'on en ressort.

Sinon, vous auriez de bons bouquins dans le style de Damasio ?

Et vous avez entendu parler de Warz ? C'est un bouquin sur les zombie, la société, etc, mais plus réaliste et recherché que ce qui se fait habituellement. Des avis dessus ?

_________________
'Even if the life is sometimes hard,
Grass gets greener, the river runs, and the sun keeps shining.'

A.I.
Revenir en haut Aller en bas
Blue
Dabeudidabeuda
avatar

Masculin Messages : 2633
Date d'inscription : 27/09/2012
Age : 21
Localisation : Gelbique

MessageSujet: Re: Quand Proust rencontre Mme Bovary
Mar 29 Jan 2013 - 19:35

Mmh, quelqu'un a eu des retours sur "Une place à prendre" de J.K. Rowling?

_________________
One year solo / Two years solo / Three years solo
Topic Vidéo
Spinneur depuis Pâques 2011
Monster Hunter , Project Diva , Osu player
MyAnimeList / BetaSeries
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Leftfinger
<¨>
avatar

Messages : 3002
Date d'inscription : 28/09/2012
Age : 1018
Localisation : Dans l'espace.

MessageSujet: Re: Quand Proust rencontre Mme Bovary
Jeu 31 Jan 2013 - 11:16

Smile[PkT] a écrit:

Dostoïevski: je m'attendais à un truc bien lourd mais ça se lit assez facilement aussi. Dans un sens, ça ressemble pas mal à Soljenytsine.
T'as lu quoi de Dostoïevski ? Ü
Smile[PkT] a écrit:

Les Raisins de la colère, de Steinbeck, qui est excellent, malgré une fin un peu précipité et abrupte à mon goût.

fhgdsfgsdfkjbgesfvsuhfvsdhyubv Mon livre de premier semestre à la fac. Traumatisme total. C'est lent, il se passe rien et les personnages parlent un américain de paysans trop pourri.
Par contre quand mon prof de Litté en parlait c'était l'apothéose, meilleur livre du monde étou étou.
Donc en résumé je trouve que c'est un bon livre assez difficile à lire (en VO) mais c'est ultra gay de la part de la fac de nous avoir fait lire ça au premier semestre (alors qu'on étudie l'histoire américaine au second) :L

_________________
Team PixelCanvas :
Spoiler:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Chozo Tull
Flaque d'eau
avatar

Messages : 2569
Date d'inscription : 27/09/2012

MessageSujet: Re: Quand Proust rencontre Mme Bovary
Lun 1 Avr 2013 - 15:06

J'ai acheté l'édition anglaise de V pour Vendetta il y a quelques jours et je l'ai lue aujourd'hui.

Ca ne détrône pas Watchmen dans mon panthéon d'Alan Moore mais ça n'est vraiment pas loin. Ca a très bien vieilli (contrairement aux premiers chapitres de Sandman ou, au hasard, Watchmen) et pour quelque chose d'écrit au début des années 80 (publication 82-85) c'est franchement mature par rapport aux clichés du comics que Moore arpentait encore à sa façon (encore une fois, Watchmen (85) ou son travail pour DC). Après il y a aussi le fait que les artistes sont différents (David Llyod/Dave Gibbons) et le fait que Watchmen joue énormément des codes des comics et que c'est aussi une bd sur la bd.

V est assez naïf politiquement (je trouve, surtout au début) mais (hélas ?) la nécessité de l'anarchie est presque rendue crédible tant l'histoire est bien racontée. Mais au-delà de ça, c'est surtout la très, très grande force des personnages (V, le Leader, le policier chargé d'enquêter, la veuve ...) qui fait marcher le tout, articulée autour des questions incompressibles du bouquin.

Je n'ai pas vu le film mais je vais le regarder sous peu pour comparer même si évidemment je ne m'attend pas à grand-chose (encore que ce soit plus facile à adapter que Watchmen et Snyder a fait un excellent boulot dessus même si il y a beaucoup de plans et de dialogues qui sont repris textos du bouquin (mais c'est parce qu'il est déjà très très très bien :3) ).



Sinon :

Nicolas Cage tu veux toujours lire du lovecraft ? J'ai toutes ses nouvelles, en VO et en pdf, sur mon pc. Je peux te faire une sélection et te rarer ça Ü

_________________
le temps
Revenir en haut Aller en bas
Sheepside Rage de vivre
Maître du flux
avatar

Masculin Messages : 794
Date d'inscription : 16/10/2012
Localisation : ROUEN KAPITAL DU KRIM COUZ1

MessageSujet: Re: Quand Proust rencontre Mme Bovary
Lun 1 Avr 2013 - 15:33

Nicolas Flamel a écrit:
J'ai acheté l'édition anglaise de V pour Vendetta il y a quelques jours et je l'ai lue aujourd'hui.

Ca ne détrône pas Watchmen dans mon panthéon d'Alan Moore mais ça n'est vraiment pas loin. Ca a très bien vieilli (contrairement aux premiers chapitres de Sandman ou, au hasard, Watchmen) et pour quelque chose d'écrit au début des années 80 (publication 82-85) c'est franchement mature par rapport aux clichés du comics que Moore arpentait encore à sa façon (encore une fois, Watchmen (85) ou son travail pour DC). Après il y a aussi le fait que les artistes sont différents (David Llyod/Dave Gibbons) et le fait que Watchmen joue énormément des codes des comics et que c'est aussi une bd sur la bd.

V est assez naïf politiquement (je trouve, surtout au début) mais (hélas ?) la nécessité de l'anarchie est presque rendue crédible tant l'histoire est bien racontée. Mais au-delà de ça, c'est surtout la très, très grande force des personnages (V, le Leader, le policier chargé d'enquêter, la veuve ...) qui fait marcher le tout, articulée autour des questions incompressibles du bouquin.

Je n'ai pas vu le film mais je vais le regarder sous peu pour comparer même si évidemment je ne m'attend pas à grand-chose (encore que ce soit plus facile à adapter que Watchmen et Snyder a fait un excellent boulot dessus même si il y a beaucoup de plans et de dialogues qui sont repris textos du bouquin (mais c'est parce qu'il est déjà très très très bien :3) ).



Sinon :

Nicolas Cage tu veux toujours lire du lovecraft ? J'ai toutes ses nouvelles, en VO et en pdf, sur mon pc. Je peux te faire une sélection et te rarer ça Ü

Y a que toi qui peut lire du Lovecraft en Vo Nicolas x)

Y a trop de mots sortis du monde de Cthulthu.

_________________
@Yaemgo a écrit:
Trop dur ce Je.


RowenKyleBrody il y a 1 heure
Really? 360p? What are we, in the dark ages?

profiloscuro - posted 1 day ago.
Everytime I watch videos like this one I jizz even my soul.
Revenir en haut Aller en bas
Mot
Bûcheron
avatar

Masculin Messages : 1085
Date d'inscription : 27/09/2012
Age : 26
Localisation : Rouen City Beach

MessageSujet: Re: Quand Proust rencontre Mme Bovary
Lun 1 Avr 2013 - 15:38

Saint-Nicolas a écrit:


Y a que toi qui peut lire du Lovecraft en Vo Nicolas x)

Y a trop de mots sortis du monde de Cthulthu.


ou alor lé anglé

_________________
confused violet  confused
Revenir en haut Aller en bas
Chozo Tull
Flaque d'eau
avatar

Messages : 2569
Date d'inscription : 27/09/2012

MessageSujet: Re: Quand Proust rencontre Mme Bovary
Lun 1 Avr 2013 - 15:43

Non c'est assez facile parce qu'il a un anglais très soutenu et parfois pédant = plein de mots latins.

D'ailleurs c'est rigolo d'entendre un prof utiliser un mot transparent pour un français et de voir la classe désemparée :3 (superfluous, ontological ...)

_________________
le temps
Revenir en haut Aller en bas
Taeko
Paveur
avatar

Masculin Messages : 4211
Date d'inscription : 29/09/2012
Age : 23
Localisation : Lilillieleille

MessageSujet: Re: Quand Proust rencontre Mme Bovary
Lun 1 Avr 2013 - 16:52

Nicolas Flamel a écrit:
Je n'ai pas vu le film mais je vais le regarder sous peu pour comparer même si évidemment je ne m'attend pas à grand-chose (encore que ce soit plus facile à adapter que Watchmen et Snyder a fait un excellent boulot dessus même si il y a beaucoup de plans et de dialogues qui sont repris textos du bouquin (mais c'est parce qu'il est déjà très très très bien :3) ).
Le film est réellement puissant bien qu'un peu différent du comic. D'ailleurs, je le re-regarde encore une fois actuellement =) Le plus intéressant je trouve n'est pas l'aspect politique, mais l'aspect émotionnel du film reliant MMM à mmm... J'en dis pas plus =)

_________________
/!/ 8th year solo /!/ 



                 




Revenir en haut Aller en bas
Leftfinger
<¨>
avatar

Messages : 3002
Date d'inscription : 28/09/2012
Age : 1018
Localisation : Dans l'espace.

MessageSujet: Re: Quand Proust rencontre Mme Bovary
Lun 1 Avr 2013 - 17:03

Nicolas Flamel a écrit:

Sinon :

Nicolas Cage tu veux toujours lire du lovecraft ? J'ai toutes ses nouvelles, en VO et en pdf, sur mon pc. Je peux te faire une sélection et te rarer ça Ü

Bof bof, j'ai pas été transcandé par les quelques nouvelles que j'ai lu de lui. Peut-être que je devrai m'attaquer direct à Cthulhu pour que ça me fasse de l'effet.
Si tu veux bien me rarer Cthulhu et peut-être une ou deux autres nouvelles/un ou deux autres romans assez bon je suis tout de même preneur Ü

_________________
Team PixelCanvas :
Spoiler:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Chozo Tull
Flaque d'eau
avatar

Messages : 2569
Date d'inscription : 27/09/2012

MessageSujet: Re: Quand Proust rencontre Mme Bovary
Lun 1 Avr 2013 - 17:13

je te rar ce que je veux/peux

sale banni Ü

_________________
le temps
Revenir en haut Aller en bas
Lanfear
Pen Spinner
avatar

Féminin Messages : 2511
Date d'inscription : 28/09/2012
Age : 28
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Quand Proust rencontre Mme Bovary
Lun 1 Avr 2013 - 21:33

Tiens, ça fait longtemps que j'ai rien dit ici.

Bon, alors récemment j'ai lu Le Cycle d'Hypérion (Donc Hypérion + Endymion) de Dan Simmons.
Bah je comprends pourquoi mon père voulait absolument que je le lise.
Sincèrement, La Roue du Temps est mon livre préféré depuis maintenant six ans, mais je me demande si Hypérion vient pas de le dépasser ou tout du moins de l'égaler.
Difficile de faire un résumé... Bon, déjà, c'est de la SF. Le premier tome raconte l'histoire de six pélerins en pelerinage (sans dec) vers ce qu'on appelle "Les Tombeaux du temps". Au début chacun raconte son histoire, puis on les suit dans leurs aventures + les aventures du reste du monde, parce que parallèlement à leur petit voyage perso, ya une guerre interstellaire avec les IA (Intelligences Artificielles, au cas où). Ah et puis l'un des persos c'est Keats, le poète, donc c'est relativement rigolo. Le tome deux se passe trois cents ans après le premier, donc c'est plus les mêmes personnages, l'intrigue et les thèmes abordés ne sont plus exactement les mêmes... Mais c'est vraiment une suite, et c'est bien trop complexe pour l'expliquer ici. (je dis tome un et tome deux parce que j'ai acheté des intégrales dans l'édition la plus pourrie du monde, mais en vrai, remplacez "Tome 1" par "Hypérion" et "Tome 2" par "Endymion")
En grooooos ça aborde un peu tous les thèmes de la vie : l'amour sous toutes ses formes (au sein d'un couple, parent/enfant, etc), l'évolution de l'Homme, la religion, la fidélité (à quelqu'un, à des idées), les machines, la perception de l'Autre, la fatalité, etc.
Bon et puis c'est juste génial.
Je dirai pas que c'est bien écrit parce que l'édition était atroce (le personnage s'appelle "Enée" donc dès qu'il y a "enée" dans le texte, ya une majuscule. Même dans "ramEnée". Ou encore les "û" qui deviennent "o" genre "C'est sor, j'en ai vu des gens morir" (véridique) ou encore (à propos du dalaï lama qui a cinq ans) "Ce lama petit garçon". "CE LAMA PETIT GARCON"!!! Quand j'ai lu ça, j'ai posé le livre >_>) bref, l'édition était à se pendre, mais on sent quand même derrière toute la puissance de réflexion de l'auteur, toute son imagination, tout sa puissance qui fait PWAAAAAH.
Bref, ça claque du boudin. En plus, franchement, ya pas mal d'action (surtout dans le tome 2) et on s'ennuie vraiment pas. Bon, ça fait plus de 2000p au total, mais clairement, ça se lit super bien.
Voilà.
Love.



Sinooooon j'ai relu La Croisée des Mondes, pour les cours (on devait présenter un livre jeunesse). Ca a été mon livre préféré pendant quatre ans (avant que je lise la Roue du Temps, donc) et j'avais un peu peur de me prendre une grosse claque genre "Aaaaah mais c'est de la meeeerde T____T" Bah punaise, non.
Alors, évidemment, c'est de la littérature jeunesse, hein. L'héroïne a 12 ans, elle se comporte comme une gamine de 12 ans (donc identification impossible), les personnages sont tous trop forts, trop classes, trop épiques, il se passe cinquante trucs à la seconde tellement la gamine elle dort pas et elle mange pas pendant deux ans, parce que faudrait pas perdre du temps non plus.
Mais la vache! Ca pose des questions et des problématiques de fou pour un bouquin de gosses de 12 ans, notamment autour de la religion et de la notion de péché. Evidemment, à 12 ans, on capte que dalle (moi j'avais retenu qu'il y avait des ours en armure et des sorcières, c'est tout), mais c'est super bien amené, très pertinent, très prenant.
J'ai vraiment adoré le relire. J'ai été à fond dans l'histoire et en plus, j'en avais pour mon QI (haha).


Et après tout ça, je me suis dit "Ras la casquette, je veux relire dans la langue de Molière et m'extasier sur la beauté de notre langue nationale." Mais je savais pas trop quoi lire. Alors j'ai commencé les Trois Mousquetaires.
Je sais pas si certains d'entre vous ont vu le film....
Perso, ça fait partie des plus mauvais films que j'ai vus de ma vie.
Bah le livre, comment dire...
Mila Jovovitch en moins, c'est pareil.
D'Artagnan est tout aussi con et insupportable. Les trois autres ont au moins dix ans de plus que lui, mais lui obéissent sans réfléchir comme des agneaux. L'intrigue est anti-probable. C'est limite moins bien écrit que ma mauvaise traduction d'Hypérion.
Ca me décourage. Quand je lis ça, je me dis que peut-être Marc Lévy ou Musso survivront à travers les siècles. Et ça me fait mal. Physiquement.
Voilà.
Ca se lit, hein, et je vais le finir parce qu'il y a un peu d'action (et qu'Aramis a un tout petit peu de classe). Mais si vous avez à choisir entre ça et Oui-oui aux sports d'hiver, franchement, prenez Oui-oui.
Revenir en haut Aller en bas
Sheepside Rage de vivre
Maître du flux
avatar

Masculin Messages : 794
Date d'inscription : 16/10/2012
Localisation : ROUEN KAPITAL DU KRIM COUZ1

MessageSujet: Re: Quand Proust rencontre Mme Bovary
Lun 1 Avr 2013 - 21:59

Nikolaï II Tsar de Russie a écrit:



Sinooooon j'ai relu La Croisée des Mondes, pour les cours (on devait présenter un livre jeunesse). Ca a été mon livre préféré pendant quatre ans (avant que je lise la Roue du Temps, donc) et j'avais un peu peur de me prendre une grosse claque genre "Aaaaah mais c'est de la meeeerde T____T" Bah punaise, non.
Alors, évidemment, c'est de la littérature jeunesse, hein. L'héroïne a 12 ans, elle se comporte comme une gamine de 12 ans (donc identification impossible), les personnages sont tous trop forts, trop classes, trop épiques, il se passe cinquante trucs à la seconde tellement la gamine elle dort pas et elle mange pas pendant deux ans, parce que faudrait pas perdre du temps non plus.
Mais la vache! Ca pose des questions et des problématiques de fou pour un bouquin de gosses de 12 ans, notamment autour de la religion et de la notion de péché. Evidemment, à 12 ans, on capte que dalle (moi j'avais retenu qu'il y avait des ours en armure et des sorcières, c'est tout), mais c'est super bien amené, très pertinent, très prenant.
J'ai vraiment adoré le relire. J'ai été à fond dans l'histoire et en plus, j'en avais pour mon QI (haha).

Putain j'ai fait exactement la même chose l'année dernière et j'ai tout autant surkiffé que toi. La réflexion sur la religion avec toutes les métaphores qu'il y a dans le livre est juste superbement amenée. Ca mène pas forcément à grand chose mais ça reste hyper-poétique de 7 à 77 ans imo. Pas comme Tintin.

_________________
@Yaemgo a écrit:
Trop dur ce Je.


RowenKyleBrody il y a 1 heure
Really? 360p? What are we, in the dark ages?

profiloscuro - posted 1 day ago.
Everytime I watch videos like this one I jizz even my soul.
Revenir en haut Aller en bas
Chozo Tull
Flaque d'eau
avatar

Messages : 2569
Date d'inscription : 27/09/2012

MessageSujet: Re: Quand Proust rencontre Mme Bovary
Lun 1 Avr 2013 - 22:14

j'ai jamais fini La Croisée des Mondes

j'ai lu les 1 et 2 petits rien retenu


Relu le 1 il y a deux ans, adoré.

commencé le 2 jamais fini je me suis embourbé

_________________
le temps
Revenir en haut Aller en bas
Gazeka
Pen Spinner
avatar

Masculin Messages : 2144
Date d'inscription : 16/10/2012
Age : 22
Localisation : Alex the Seal

MessageSujet: Re: Quand Proust rencontre Mme Bovary
Mar 2 Avr 2013 - 4:26

L'Hypérion c'est pas un BC sur SC2??

_________________
Megas Padawan Cool
Quote 1:
 

Quote 2:
 
Revenir en haut Aller en bas
Lanfear
Pen Spinner
avatar

Féminin Messages : 2511
Date d'inscription : 28/09/2012
Age : 28
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Quand Proust rencontre Mme Bovary
Mar 2 Avr 2013 - 11:36

Un BC sur SC2 ? u_______u
En français, ça donne ?

Ah, SC2, c'est StarCraft2 ?
Revenir en haut Aller en bas
Chozo Tull
Flaque d'eau
avatar

Messages : 2569
Date d'inscription : 27/09/2012

MessageSujet: Re: Quand Proust rencontre Mme Bovary
Mar 2 Avr 2013 - 11:47

Oui


Et sinon la culture existait avant les jeux vidéos

_________________
le temps
Revenir en haut Aller en bas
Cox
Pen Spinner
avatar

Masculin Messages : 2911
Date d'inscription : 28/09/2012
Age : 23
Localisation : Rouen, le centre du monde.

MessageSujet: Re: Quand Proust rencontre Mme Bovary
Mar 2 Avr 2013 - 19:33

J'ai commencer "La danse du fumiste" de Paul Emond. C'est fou comme on peut se laisser bercer par les mots <3

_________________
Revenir en haut Aller en bas
SkillyJal
Pen Spinner
avatar

Masculin Messages : 16
Date d'inscription : 21/03/2013
Localisation : Nantes

MessageSujet: Re: Quand Proust rencontre Mme Bovary
Mar 2 Avr 2013 - 19:56

Récemment lu Le Meilleur des Mondes de Huxley, qui allie à la fois la contre-utopie et une histoire dramatique efficace à mon goût (cf les 3 dernières pages).

La Ferme des animaux d'Orwell dans un style léger mais instructif.

Sinon connaissez-vous Jean-Louis Fetjaine, auteur de fantasy ? j'ai lu L'Heure des elfes qui m'a agréablement surpris !

Cet été quand j'aurai fini ma prépa, je lirai les livres de la saga Le Trône de fer.

Amicalement cheers
Revenir en haut Aller en bas
Gazeka
Pen Spinner
avatar

Masculin Messages : 2144
Date d'inscription : 16/10/2012
Age : 22
Localisation : Alex the Seal

MessageSujet: Re: Quand Proust rencontre Mme Bovary
Mar 2 Avr 2013 - 20:00

Marivaux c'est comment à lire?
J'ai lu une partie de "la double inconstance" en bac blanc aujourd'hui, je voulais savoir si l'oeuvre complète était simpa?
Ou si il y a mieux à lire dans le même genre.

Je voudrais également savoir les grands classiques de SF à lire en priorité?
Actuellement je lis tous les star wars que mon oncle m'a généreusement preté, j'en suis a "la saga noir du jedi fou" (timothy Zan de tête je crois), mais il m'en reste seulement 6 ou 7 à lire, je souhaite préparer la suite quoi.

Je suis assez inculte à ce niveaux la, aussi n'hésitez pas à proposer les vraiments grands classique.
Merki

_________________
Megas Padawan Cool
Quote 1:
 

Quote 2:
 
Revenir en haut Aller en bas
Chozo Tull
Flaque d'eau
avatar

Messages : 2569
Date d'inscription : 27/09/2012

MessageSujet: Re: Quand Proust rencontre Mme Bovary
Mar 2 Avr 2013 - 20:05

Marivaux je trouve ça super chiant à lire. Mais si tu veux de bien il y La Seconde surprise de l'amour et L'Île aux esclaves.

Niveau SF je ne m'y connais pas trop trop mais déjà il y a les contre-utopies : Le Meilleur des mondes de Huxley (que j'adore), 1984 d'Orwell (moins SF, tout le monde le trouve génial moi je ne l'ai jamais fini). Dans les grands de la SF il y a Asimov : Les Robots, Fondation.

En plus contemporain et français il y le premier livre d'Alain Damasio, La Zone du dehors qui vaut sérieusement le coup.

H.G Wells La Guerre des mondes et La Machine à remonter le temps (je crois que c'est de Wells) sont fondateurs aussi, mais vieux.

_________________
le temps
Revenir en haut Aller en bas
Yaemgo
Pen Spinner
avatar

Masculin Messages : 2575
Date d'inscription : 23/09/2012
Age : 24
Localisation : LiiL

MessageSujet: Re: Quand Proust rencontre Mme Bovary
Mar 2 Avr 2013 - 20:16

Nicolas Flamel a écrit:
Niveau SF il y a Asimov

_________________
(y)
Revenir en haut Aller en bas
Lanfear
Pen Spinner
avatar

Féminin Messages : 2511
Date d'inscription : 28/09/2012
Age : 28
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Quand Proust rencontre Mme Bovary
Mar 2 Avr 2013 - 20:41

Je plussoie Chozo pour La Guerre des Mondes + Asimov.
Sinon ya tout Dan Simmons (Le Cycle d'Hypérion, mais aussi Illium et Olympos et sûrement l'Echiquier du mal (mais celui-là je l'ai pas lu alors je suis pas sûre))

Marivaux je trouve ça globalement assez chiant aussi.
Si tu veux lire du théâtre genre Le Jeu de l'Amour et du Hasard, lis plutôt Musset, c'est plus rigolo =3

Et pour Fetjaine, j'ai découvert ya un moment maintenant (cinq/six ans ?) et j'avais adoré. J'ai lu le Crépuscule des Elfes, La Nuit des Elfes, l'Heure des Elfes et puis Le Pas de Merlin et Brocéliande.
Ce que j'ai vraiment adoré avec Fetjaine (et qui n'est pas toujours le cas en fantasy), c'est qu'il est hyper documenté et que ce qu'il dit est vraiment super pointu au niveau mythologique. D'ailleurs c'est lui qui m'avait donné envie de faire mon mémoire sur le mythe arthurien (ce qu'au final je n'ai pas fait, vu que j'ai pas fait de Master de Lettres Modernes). Bref, c'est bien écrit et même si l'histoire n'est pas originale (c'est la légende arthurienne), c'est vraiment très très sympa à lire (et puis Merlin a une classe de fou, quoi *O*)
(En tout cas, c'est très très loin devant le Faërie de Feist qui est une des plus grosses bouses que j'ai jamais lu)



EDIT : Chozo, si tu as trouvé 1984 nul, c'est peut-être justement parce que tu l'as pas fini =3 (je te l'accorde, le reste du bouquin est relativement pas palpitant)
Revenir en haut Aller en bas
Chozo Tull
Flaque d'eau
avatar

Messages : 2569
Date d'inscription : 27/09/2012

MessageSujet: Re: Quand Proust rencontre Mme Bovary
Mar 2 Avr 2013 - 20:46

Je ne peux pas me prononcer sur ce livre, mais le fait que je n'ai jamais dépassé ce premier tiers ne me fait pas dire que le style est génial sinon je l'aurais fini.

Et je l'ai commencé trois fois.

_________________
le temps
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quand Proust rencontre Mme Bovary

Revenir en haut Aller en bas
 

Quand Proust rencontre Mme Bovary

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

 Sujets similaires

-
» Un article de Proust au sujet de Flaubert
» [REQUETE] garder le wifi en continu meme quand telephone vérrouiller
» [RESOLU] Quand mon tel est en veille, il ne sonne pas...
» La télé depuis quand ?
» Avez-vous réussi à lire Proust ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
French Penspinning Board :: Autre :: Trivia-